Si vous êtes intéressé à acheter une voiture d’occasion, vous pouvez le faire par l’intermédiaire d’un concessionnaire automobile ou d’un vendeur privé.

Mais, qu’est-ce qu’un vendeur privé ?

Un vendeur privé est toute autre personne qui possède un véhicule et qui a besoin de le vendre. Ce vendeur s’occupe de l’ensemble du processus de vente afin de tirer le meilleur parti de l’expérience.

L’achat d’un auprès d’un vendeur privé présente des avantages, mais il faut également se méfier de certaines situations. Dans sa forme la plus simple, il y a des avantages et des inconvénients à acheter une voiture d’occasion d’un vendeur privé.

Vous apprendrez ici les avantages et les inconvénients les plus importants de l’achat d’une voiture d’occasion d’un tiers privé.

Avantages

Les voitures d’occasion des vendeurs privés sont plus abordables

Lorsqu’il s’agit d’acheter un véhicule d’occasion, il existe 4 valeurs qui méritent d’être partagées : La reprise, le vendeur privé, la vente au détail et les véhicules d’occasion certifiés.

En ce sens, les vendeurs privés sont au bas de l’échelle, ce qui accueille un choix plus abordable.

Une bonne raison pour laquelle une voiture d’occasion vendue par un vendeur privé est moins chère par rapport à la même vendue par un concessionnaire a plus à voir avec la couverture des coûts.

Un concessionnaire paie pour le reconditionnement du véhicule, la commission du représentant des ventes et la publicité.

En outre, les concessionnaires doivent également couvrir les coûts administratifs qui sont associés à l’achat du véhicule de l’ancien propriétaire et à sa vente au nouvel acheteur.

En revanche, les vendeurs privés n’ont pas à faire face à ces dépenses. Non seulement les vendeurs privés sont intéressés à effectuer une transaction rapide, mais ils sont également ouverts à la négociation.

Les vendeurs privés offrent des véhicules propres et bien entretenus

Ne faites pas de suppositions. Il y a eu des cas où des vendeurs privés ont offert des véhicules qui sont loin d’être bien entretenus ou propres.

Certains vendeurs privés vendent même des voitures récupérées, il est donc conseillé de demander un rapport d’historique du véhicule avant de prendre votre décision finale.

Dans la plupart des cas, il est courant que les propriétaires de voitures vendent leur véhicule indépendamment lorsqu’ils ont tous les dossiers d’entretien et de service aux normes.

Ce type de vendeurs méticuleux sont réticents à échanger leurs véhicules avec les concessionnaires automobiles car ils croient que la valeur de leurs voitures dépasse largement les estimations des concessionnaires dont il y a très peu de consensus

Donc, l’acheteur est confronté à l’opportunité d’acheter un véhicule bien préservé à un prix qui ne peut être égalé par aucun concessionnaire considérant que les deux vendent la même marque et le même modèle de voiture.

Les vendeurs privés concluent l’affaire rapidement

Alors que les concessionnaires font de leur mieux pour obtenir le meilleur résultat possible, les vendeurs privés sont plus ouverts à conclure l’affaire dès qu’ils trouvent quelqu’un qui est réellement intéressé par l’achat de leurs véhicules.

Les vendeurs privés, dont les véhicules sont largement vendus sur le marché, ont tendance à suivre des négociations rapides. Ils comprennent que la plupart des concurrents sont enclins à aider les acheteurs à trouver de la valeur sur leurs offres.

Donc, si vous êtes sérieux au sujet de l’achat d’une voiture d’occasion, contactez un vendeur privé pour travailler sur un accord qui pourrait bénéficier à votre budget et à leurs attentes de vente.

Inconvénients

Le vendeur est un parfait inconnu

La différence entre l’achat auprès d’un concessionnaire automobile et d’un tiers est que ce dernier vous place dans une position vulnérable.

Vous devrez rencontrer un étranger pour tester la voiture, effectuer une inspection et travailler ensemble sur un accord.

Bien sûr, cela pourrait être dangereux en supposant que vous en sachiez très peu sur la personne qui vous propose une voiture d’occasion.

Il vous est conseillé de rencontrer le vendeur dans un endroit public où vous pourriez être visible par d’autres personnes afin d’éviter des situations inattendues, voire risquées.

La garantie n’existe pas

Les concessionnaires automobiles sont dans une position idéale en matière de garantie puisqu’ils doivent respecter la loi de la Federal Trade Commission.

Ils fournissent également des facilités, notamment des garanties à court terme et des certifications automobiles éprouvées, ce qui, en fin de compte, augmente la confiance.

Contrairement aux concessionnaires automobiles, les vendeurs privés n’offrent aucune garantie automobile, ni aucune certification pour le véhicule qu’ils vendent. C’est la responsabilité de l’acheteur de s’assurer que le véhicule est en bon état pour éviter des regrets futurs.

Inscription du véhicule et autres documents

En ce qui concerne les documents après-vente, les vendeurs privés ne s’occupent pas des tracas liés au DMV en ce qui concerne l’inscription et les transferts de titres.

En d’autres termes, cela relèverait de votre propre responsabilité.

La plupart des concessionnaires automobiles, cependant, s’occupent de votre procédure d’enregistrement et de titre, proposent des opportunités de financement et, dans certains cas, achètent votre véhicule en tant que reprise.

SAISIR : Voici ce que les psychologues ne vous ont jamais dit sur les couleurs des voitures

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.