Analyse chimique
C Carbone
0.15 max
Mn Manganèse
2,00 max
P Phosphore
0,045 max
S Soufre
0.030 max
Si Silicium
1,00 max
Cr Chrome
17,00 – 19,00
Ni Nickel
8.00 – 10,00

Caractéristiques générales de l’acier inoxydable 302

On peut dire que l’acier inoxydable de type 302 est l’acier inoxydable 18/8 original. C’est un acier inoxydable austénitique pour une utilisation continue sûre jusqu’à 1600 ºF (870ºC) et il est résistant à la corrosion atmosphérique et à une large gamme de produits chimiques inorganiques.

Applications de l’acier inoxydable 302

L’acier inoxydable de type 302 est utilisé sous une grande variété de formes, comme le fil pour des applications telles que les ressorts et les câbles, et comme matériau laminé plat pour toute une gamme d’articles de cuisine et d’équipements hospitaliers. Il est utilisé pour les pièces forgées où sa résistance, sa ténacité et ses propriétés de résistance à la corrosion rendent son utilisation appropriée.

Forger l’acier inoxydable 302

Des pressions de forgeage beaucoup plus élevées sont nécessaires que pour les aciers au carbone et faiblement alliés. La matière à forger doit être chauffée à 2100/2300ºF (1150/1260ºC) et ne pas être forgée en dessous de 1700ºF (925ºC). Les pièces peuvent être refroidies à l’air sans danger de fissuration et pour une résistance maximale à la corrosion, les pièces doivent être recuites après le forgeage.

Traitement thermique

Le seul traitement thermique effectué sur cette nuance d’acier inoxydable, comme pour tous les aciers inoxydables austénitiques, est celui du recuit. Le matériau doit être recuit à 1850/2050ºF (1010/1120ºC) et trempé à l’eau. Le type 302 ne doit pas être soumis à des températures comprises entre 800/1650ºF (425/900ºC), ni refroidi lentement à travers cette gamme, afin de prévenir l’apparition de la corrosion intergranulaire.

Machinabilité

L’acier de type 302 produit des copeaux longs et gommeux, il est donc recommandé d’utiliser des enrouleurs et des briseurs de copeaux. Le matériau se durcit rapidement au travail, donc de bonnes avances et des vitesses lentes ont tendance à améliorer l’usinabilité, tout comme l’utilisation de petites quantités de réduction à froid sur les pièces à usiner.

Soudabilité

L’acier inoxydable de type 302 peut être facilement soudé par les procédés de soudage par fusion sous protection et par résistance. Le soudage à l’oxyacétylène n’est pas recommandé en raison du risque d’accumulation de carbone dans la soudure. Si un métal d’apport est nécessaire, un type 308 est recommandé, et un recuit post-soudure est recommandé pour éviter la corrosion intergranulaire. Les soudures de type 302 ont normalement une bonne ténacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.