J’ai eu plusieurs chiens à moi et un certain nombre de familles d’accueil au fil des ans, et je pense que le meilleur conseil que j’ai pour vous serait de lui donner un horaire dès maintenant. Les chiens aiment la routine, et commencer avec une routine solide en termes d’heures de repas, d’heures de cage, de promenades, etc. rendra la transition beaucoup plus facile parce qu’elle saura rapidement ce qui « vient ensuite » et deviendra à l’aise avec la routine.
Assurez-vous de demander ce que le refuge donne comme nourriture et passez lentement de cela à une nourriture différente (si vous prévoyez de le faire), plutôt que de la faire passer d’un jour à l’autre. J’ai eu un certain nombre d’accueillis qui avaient des estomacs très sensibles et leur donner les pistes n’est pas vraiment la première chose que vous voudriez faire. :D
Lorsque je récupère un chien pour le transporter ou l’accueillir, j’aime demander qu’il ne soit pas nourri le matin même, juste au cas où il ne supporterait pas bien les trajets en voiture ou tomberait malade. Ce n’est pas drôle de commencer un trajet vers leur nouvelle maison en les voyant vomir partout sur eux-mêmes dans la cage à l’intérieur du véhicule. (Quand j’en ramène un à la maison, je le décharge habituellement à l’extérieur et je le promène autour de la maison ou dans la cour pendant dix ou vingt minutes avant de rentrer à l’intérieur pour qu’il puisse faire ses besoins et sentir le voisinage. À ce stade, je ne corrige généralement pas s’il tire ou quoi que ce soit, je le laisse simplement renifler et regarder.
Une fois à l’intérieur de la maison, je garde la laisse et je les promène jusqu’à l’endroit où je garde la nourriture/l’eau ainsi que les caisses, puis je les garde dans la même pièce que moi pendant que je fais ma routine normale. Cela m’aide à garder un œil sur le chien et à faire en sorte qu’il s’habitue à son nouvel environnement. Je n’aime pas les laisser en liberté pour qu’ils explorent tout de suite, en partie parce que j’ai toujours eu des chats lorsque j’ai été famille d’accueil.
J’ai généralement commencé à mettre en cage la première nuit après avoir ramené un nouveau chien à la maison, qu’il ait été préalablement formé à la cage ou non. Comme le vôtre vient d’un refuge, il se peut qu’il soit déjà habitué à la cage – demandez-lui. Demandez-lui également quel type de caisse il utilise. Certains chiens ne sont pas à l’aise dans une caisse grillagée et préfèrent les caisses en plastique fermées des compagnies aériennes. D’autres ne peuvent pas se fier à une quelconque literie à l’intérieur de la cage. (Je n’ai généralement rien dans la cage pour un nouveau chien au début.)
L’éduquer sera essentiellement la même chose que d’éduquer un chiot – c’est une idée fausse commune que vous ne pouvez pas enseigner de nouveaux tours à un vieux chien ou qu’ils sont « fixés dans leurs manières ». Comme votre nouveau chien arrivera dans une nouvelle maison, avec de nouvelles règles et tout le reste, commencez par le dresser comme vous le feriez avec un nouveau chiot – habituez-le à son nouveau nom (si vous le changez), travaillez sur les bases telles que « viens » et « assis » et continuez à partir de là. Je n’ai pas l’habitude d’introduire un clicker pour l’entraînement tout de suite avec un nouveau chien, j’attends quelques jours pour que le chien s’installe avant de commencer à « vraiment » l’entraîner.
Pour ce qui est de l’exercice – votre chien ne fait pas plus d’exercice en vous traînant sur la route par la laisse qu’en marchant rapidement à côté de vous … à moins qu’elle ne fasse du jogging sur la route en vous traînant. :D
J’aime utiliser une longue ligne avec un nouveau chien … vous pouvez les acheter ou fabriquer la vôtre avec de la corde. J’ai acheté une belle corde « d’escalade » qui était évaluée à 2 500 livres de résistance pour environ 5 $ pour 50 pieds. C’est vraiment tout ce dont vous avez besoin. Et un clip pour l’attacher au collier ou au harnais (j’aime bien utiliser un harnais avec une longue corde). De cette façon, vous pouvez la laisser  » courir  » dans une grande zone non clôturée (comme un parc local ou un terrain de football) tout en maintenant un lien physique.
Une autre option serait de trouver une zone qui est clôturée de manière sécurisée. Si vous n’avez pas de cour clôturée, cela peut être difficile. J’ai eu de la chance avec les courts de tennis dans les parcs car personne ne semble les utiliser de toute façon et les clôtures sont assez hautes pour empêcher de les escalader ou de les sauter.
L’autre chose à propos de l’exercice est que l’exercice physique est bon (et nécessaire), mais ne sous-estimez pas l’exercice mental sous forme d’entraînement et de jeux. C’est plus de travail pour un chien de devoir renifler un jouet ou une friandise dans votre maison que de courir sans but dans la cour. Veillez à faire travailler son cerveau de chien, pas seulement ses muscles.  :)
En ce qui concerne les colliers, mon objectif général est de n’utiliser éventuellement qu’un collier plat. Mais lorsque vous commencez avec un nouveau chien et que vous ne savez pas vraiment combien il va tirer ou s’il va se dégager d’un collier, une martingale est généralement un bon premier collier « à utiliser » lorsque vous les amenez à la maison.
Si vous avez besoin d’aide pour contrôler sa traction pendant que vous travaillez sur le dressage, mes deux premiers choix de dispositifs de dressage sont le harnais à clip frontal et le collier à pointes. J’utiliserais l’un ou l’autre avant même d’utiliser un licou, un étrangleur, un collier électronique, etc.
La plupart des GSD sont très intelligents et, plus important encore, ils VEULENT faire plaisir. C’est une race qui veut être avec son maître et qui veut travailler pour son maître … ce qui est une bonne chose. :D

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.