Figure historique.png
Lucrezia Maria Romola de’ Medici
Lucrezia de' Medici de l'histoire.jpg
Informations biographiques
Vrai nom: Lucrezia de’ Medici
Née : 4 août 1470
Décès: 15 novembre 1553
Age : 83
Religion: Catholique romaine
Maison : Maison des Médicis
Sexe: Femme Female.png
D’origine: République de Florence
Parents : Lorenzo de’ Medici (Père)

Clarice Orsini (Mère)

Mari: Jacopo Salviati
Famille : Pietro de’ Medici (Frère)

Catherine de’ Medici
(petite-nièce)
Roi François II
(arrière-arrière-grand-mère)

Enfants : Giovanni Salviati

Lorenzo Salviati
Piero Salviati
Elena Salviati
Baptiste Salviati
Maria Salviati
Luisa Salviati
Francesca Salviati
Bernardo Salviati
Alamanno Salviati

Affiliations : L’Église catholique
Informations sur le personnage de télévision
Première apparition: Les eaux inconnues
Portraits : Lucrezia de’ Medici
Portrait de: Rose Napoli

Lucrezia de’ Medici était une noble italienne, fille aînée de Lorenzo de’ Medici et de Clarice Orsini. Son portrait a été considéré (comme un nouveau-né) comme l’enfant Jésus dans Notre-Dame du Magnificat de Sandro Botticelli.

  • 1 Vie
  • 2 Plus tard dans la vie
  • 3 Notes
  • 4 Références

Vie

Elle fut mariée en février 1488 à Jacopo Salviati. Elle apporta une dot de 2000 florins à ce mariage. Lorsque ses frères sont exilés de Florence, elle se trouve dans une situation difficile, car Jacopo est un partisan des nouveaux souverains. En août 1497, elle dépense 3000 ducats pour soutenir un complot visant à ramener son frère, Pietro de’ Medici, au pouvoir. Lorsqu’il échoue, les hommes participant au complot sont exécutés, mais le dirigeant de Florence ne peut envisager de faire du mal à une femme. Elle continue d’œuvrer au soutien de la famille Médicis, notamment en négociant le mariage de sa nièce, Clarice de Médicis, avec Filippo Strozzi le Jeune, contre la volonté des dirigeants florentins. Lorsque son frère, Giuliano, revient à Florence en 1512, il demande l’avis de ses sœurs sur la façon dont il devrait restructurer le gouvernement.

En mars 1513, son frère devient le pape Léon X, et les Médicis organisent des journées de célébrations à Florence. Lucrezia et ses frères et sœurs donnaient des cadeaux et de l’argent aux foules à l’extérieur du palais familial. En 1514, le pape Léon avait tellement vidé les caisses du Vatican qu’il mit en gage la tiare papale (d’une valeur de 44 000 ducats) à Lucrèce et à son mari. Lucrèce commence à se disputer publiquement avec sa belle-sœur, Alfonsina Orsini, qui s’efforce d’élever son fils, Lorenzo de’ Medici. Elle et son mari préféraient qu’un groupe dirige Florence, plutôt qu’un individu. Le Pape Leo a nommé le fils de Lucrezia, Giovanni Salviati, Cardinal en 1517. Lucrezia gère sa maison et son bureau pour lui à partir de 1524, en particulier lorsqu’il voyage en tant que légat du Pape. Elle utilisa cette influence pour aider à promouvoir les causes des Médicis à Rome. Lucrezia était avec le Pape Léon quand il est mort.

En 1527, quand les Médicis ont été à nouveau exilés de Florence, Jacopo s’est retrouvé prisonnier de Charles V, empereur du Saint Empire romain germanique avec le cousin de Lucrezia, le Pape Clément VII. Lucrezia s’efforça de réunir une rançon et de faire libérer son mari. Elle et son mari s’opposèrent à la décision du pape Clément de marier leur petite-nièce Catherine de Médicis au futur roi Henri II de France, affirmant qu’un héritier Médicis aussi important devait se marier en Italie.

Jacopo mourut en 1533. Lucrèce lui survit de vingt ans. La date exacte de la mort de Lucrèce est inconnue, mais on estime qu’elle est morte entre le 10 et le 15 novembre 1553. Elle avait 83 ans.

Plus tard dans la vie

En 1520, le pape Léon X lui demande d’aider à soutenir les couvents de Florence. Elle a payé pour un agrandissement important du couvent de San Giorgio. Elle a construit d’autres chapelles en 1530 à Rome. Plus tard, elle et Giovanni travailleront ensemble pour payer une chapelle à Rome qui servira également de lieu de repos pour la famille. En novembre 1520, elle échange des messages avec Filippo Nerli et Niccolò Machiavelli au sujet de la rédaction d’une biographie d’Alexandre le Grand. Elle était un mécène de Girolamo Benivieni. Ensemble, elle et Benivieni ont adressé une pétition à son frère, le pape Léon X, pour qu’il soutienne leurs efforts visant à ramener le corps de Dante Alighieri dans sa ville natale de Florence.

Notes

  • Son vrai nom était Lucrezia Maria Romola de’ Medici
  • Elle a eu 10 enfants, dont certains ont eu une grande importance dans l’histoire de l’Europe de la Renaissance.
  • Elle et son mari s’opposèrent à la décision du pape Clément VII de marier leur petite-nièce Catherine de’ Médicis au futur roi Henri II de France, souhaitant qu’un héritier Médicis aussi important se marie à l’intérieur de l’Italie.
  • En août 1497, elle dépensa une importante somme pour tenter de ramener son frère, Pietro de’ Médicis, au pouvoir. Lorsqu’elle échoua, les hommes participant au complot furent exécutés, ils ne pouvaient envisager de faire du mal à une femme.
  • En mars 1513, son autre frère devint le pape Léon X.
  • Lucrezia était avec le pape Léon X lorsqu’il mourut.
  • Le fils de Lucrezi, Bernardo Salviati était le chevalier de l’ordre de St. Jean de Jérusalem.
  • Après s’être établi en France, Bernardo Salviati reconstruisit le château de Talcy, et devint grand aumônier de Catherine de Médicis.

Figure historique.png

Pages : Événements historiques | Références historiques | Chronologie historique |
Rois : Roi Antoine de Navarre | Roi Edouard d’Angleterre | Roi Henri II de France | Roi Henri VIII d’Angleterre |
Roi Jacques V d’Ecosse | Roi François Ier de France | Roi François II de France | Roi Charles IX de France |
Roi Philippe II d’Espagne |
Reines : Reine Catherine de France | Reine Mary d’Ecosse | Reine Anne d’Angleterre | Reine Elizabeth d’Angleterre | Reine Jane d’Angleterre | Reine Mary d’Angleterre | Reine Jeanne de Navarre | Reine Elisabeth d’Espagne |
Princes : Prince du sang, Louis Condé | Prix Don Carlos d’Espagne | Prix Henri de France | Prince Henri de Bourbon | Duc François de France |
Princesses : Princesse Claude de France | Catherine d’Aragon | Princesse Catherine de Bourbon |
Lords : Robert Dudley | William Cecil | Henry Darnley | Matthew Lennox | Patrick Ruthven
Dames : Amy Dudley | Mary Boleyn | Mary Fleming | Mary Livingston | Mary Beaton | Mary Seton | Margaret Lennox |
Nobles : Diane de Poitiers | James Stuart | Marie de Guise | Lucrezia de’ Medici |
Autres : Nostradamus | John Knox | Pape Clément VII |

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.